SUPERMAN UNIVERS HS 1 : SPECIAL BATMAN Vs SUPERMAN (DARK KNIGHT OVER METROPOLIS)

À l'occasion de la sortie du film Batman versus Superman, il est logique que Urban Comics décide de surfer sur l'événement. Outre une série conséquence de publications en librairie, vous allez pouvoir découvrir en kiosque le premier numéro hors-série de la nouvelle revue Superman Univers. Avec à l'intérieur un retour dans les années 80 en compagnie d'un certain John Byrne. C'est cet auteur prolifique et incontournable des comics qui avait reçu l'honneur de redessiner le monde de Superman, à la fin de la mythique Crisis on Infinite Earths. Tout était à réécrire en 1986, il fallait donc reproposer au lecteur une première rencontre entre le dernier kryptonien et Batman; ce sera chose faite dans le 3e épisode de la mini-série Man of Steel qui voit les deux justiciers s'associer le temps d'un affrontement contre Magpie, une criminelle légèrement désaxée qui a pour passion tous les objets précieux qui brillent, qu'elle ne peut s'empêcher de dérober. Une voleuse compulsive et un peu ridicule avec le recul, affublée d'une perruque improbable, le tout dans un style furieusement vintage, mais qui a pourtant connu un succès phénoménal. Le dessin de Byrne est ici relevé par l'encrage de Dick Giordano. Vous pourrez lire ensuite le premier Annual de la série Action Comics. Le scénariste est le même tandis que cette fois les planches sont signées par un jeune Arthur Adams, là encore aidé par Giordano à l'encrage. L'histoire est assez anecdotique: les deux héros se retrouvent dans un petit village américain paumé où officie un vampire, qui a pris l'apparence d'une blondinette sexy et sème le désordre. Assez curieusement elle parvient même à mettre Superman en grande difficulté et c'est son compère chauve-souris qui s'en sort le mieux. Tout cela se laisse lire facilement mais n'a rien d'impérissable. Nous arrivons alors au numéro 653 d'Action Comics, daté de 1990. Il s'agit de présenter une histoire dans laquelle il est question d'Intergang, une association de criminels sur la sellette depuis que les articles publiés par Clark Kent, Loïs Lane et Cat Grant ont mis à jour de petits secrets inavouables, impliquant l'ancien mari de la dernière nommée, magnat de la presse à Metropolis. En parallèle une scientifique autrefois aux ordres de Lex Luthor a percé le secret de la double identité de Superman, et une fois entrée en possession d'un anneau de kryptonite que détenait son ancien patron, elle force Clark Kent à passer aux aveux. Batman n'apparaît pas dans cet épisode qui néanmoins est important car il contient toutes les informations nécessaires pour bien profiter de ce qui va suivre, à savoir une histoire en trois parties, une sorte de crossover entre les différents titres consacrés l'homme d'acier au début des années 90.


Nous arrivons ensuite à une aventure en trois parties intitulée Le Chevalier Noir à Métropolis. Vous avez tout de suite compris, Batman rend visite à Superman sur son propre terrain. Il s'agit en fait d'un mini crossover entre les séries Action Comics, Superman et Adventures of Superman. Cat Grant est en danger, Intergang la recherche pour la faire taire à jamais. La situation n'est guère plus brillante pour les deux journalistes que sont Clark Kent et Loïs Lane... des vilains de seconde zone comme Onde de choc ou bien Effroi se dressent sur leur chemin. Vous allez peut-être faire la connaissance, si vous ignorez encore tout de lui, de Gangbuster, une sorte de redresseur de torts sans pouvoir, armé d'une armure vaguement policière, et qui est chargé de veiller à la sûreté de miss Grant. En parallèle nous allons apprendre ce que Batman décidera de faire avec l'anneau en kryptonite dont nous avons parlé un peu plus haut. Anneau qu'il a finalement réussi à récupérer des mains d'un vagabond, qui avait fui Métropolis pour Gotham... quel hasard n'est-ce pas! Les artistes qui s'occupent de ces trois épisodes fournissent tous des prestations plus qu'honorables. Nous retrouvons des habitués de la série comme Dan Jurgens, appelé à faire son nid sur les séries de l'Homme d'Acier, le duo Roger Stern et Bob Mc Leod, que les lecteurs des séries Marvel connaissent très bien (Spider-Man et les Nouveaux Mutants, pour ne citer que quelques travaux mémorables) ou encore Jerry Ordway. Nous baignons dans le mainstream le plus complet, avec des rebondissements qui aujourd'hui ne seraient plus considérés comme crédibles ou acceptés si facilement, mais ce hors-série dégage un joli capital sympathie, qui ne manquera pas de séduire les amateurs de Superman comme de Batman (plus encore ceux qui aiment le kryptonien). Urban Comics nous offre au final six épisodes pour moins de six euros, dont du matériel inédit. A ce prix, un amuse-bouche à prendre en considération avant d'aller voir Batman Vs Superman au cinéma, même si le ton de ce film sera radicalement plus sinistre et sombre que ces pages d'époque. 





A lire aussi : 



Commentaires