SHELTERED : UN RECIT PRE-APOCALYPTIQUE CHEZ AKILEOS

La grande nouveauté avec Sheltered c'est que nous avons affaire avec un récit apocalyptique, qui ne nous raconte pas les conséquences d'une catastrophe indicible, mais plutôt ce qui se passe avant. Et encore... nous n'avons pas la certitude qu'elle va réellement se produire, juste la menace sournoise qui se prépare, à savoir l'explosion imminente d'un super volcan souterrain dans le parc de Yellowstone. Les conséquences risquent d'être terribles puisqu'une grande partie de l'Amérique du Nord sera plongée dans un long hiver perpétuel, et les survivants devront se terrer dans des bunkers pour avoir une chance de retourner un jour à la surface, et rebâtir un monde meilleur. L'histoire se concentre sur un groupe de survivalistes qui se prépare à cette sombre échéance, en accumulant des biens de consommation, des armes (beaucoup), du matériel, pour pouvoir résister trois longues années. Nous sommes là dans un coin perdu du continent, isolé au milieu de nulle part, dans un cadre tout sauf accueillant, entouré de montagnes et dans un climat glacial. Comme souvent lorsque le récit s'attarde sur une aventure humaine, le danger rôde parmi ceux qui sont amis ou connaissances, sauf que là il n'y aura pas de trahison entre ces adeptes de la survie extrême, mais plutôt un coup de théâtre complètement inattendu : ce sont les enfants qui vont prendre le pouvoir en abattant leurs propres parents, au prétexte qu'il n'y a pas assez de place pour que tout le monde puisse survivre dans de bonnes conditions, et que seulement la moitié aura la possibilité de s'en sortir! Le meneur de cette troupe adolescente s'appelle Lucas, il a beaucoup de charisme mais il est aussi complètement cinglé. On le voit d'ailleurs passer parfois d'une case à l'autre d'un sourire rassurant et d'une expression amicale, à un regard froid et déterminé, digne du pire Hannibal Lecter. C'est lui qui est parvenu à convaincre ses amis et collègues qu'il fallait se débarrasser des adultes. Problème, tout le monde n'est pas forcément d'accord, notamment deux jeunes filles qui sont obligées de s'enfermer dans un des refuges à disposition pour échapper à la vindicte de ces meurtriers en herbe, désormais happés par la spirale infernale que leur geste inconsidéré a provoqué.


Sheltered est en réalité une maxi série composée de 15 épisodes, qui est sortie chez Image. Je ne vous apprends rien, on trouve vraiment de petites pépites chez cet éditeur. Le scénariste est Ed Brisson, plus connu par certains d'entre vous grâce à des apparitions sur Secret Avengers ou l'adaptation de Sons of anarchy. Il réussi là à mettre au point un mécanisme diabolique, particulièrement saisissant, à condition que l'on accepte le postulat de départ. Il n'est pas évident de croire d'emblée à cette histoire d'adolescents qui assassinent leurs parents, influencés par une sorte de gourou sociopathe. Néanmoins, une fois ce pitch de départ assimilé, force est de constater que tout le reste coule de source, et que ce qui peut se produire dans la tête de ces jeunes donne naissance à une petite fresque impitoyable et glaçante. Johnnie Christmas est le dessinateur de cette histoire; il est canadien et même si par moments on a l'impression que les fonds de case ne sont pas son point fort, son style sans fioritures et très expressif permet de donner à cet album un ton particulièrement vif et moderne. Sheltered à une qualité évidente, c'est de parvenir à nous captiver avec une menace sournoise, qui pourrait tout aussi bien ne jamais avoir lieu, et qui en toute objectivité semble même totalement fantasque. Pourtant elle est suffisante pour plonger dans la terreur et la démence un groupe de gamins apeurés, et facilement manipulable. On saluera le travail de Akileos qui propose l'ensemble dans un gros volume, pour un prix somme toute raisonnable compte tenu du nombre de pages (moins de trente euros). Rien à voir avec l'univers des super-héros, mais une bonne bande dessinée qui pourrait bien vous séduire, car suffisamment palpitante pour faire monter la sauce épisode après épisode.





A lire aussi : 




Et comme on aime bien vous récompenser, vous autres qui nous suivez aussi sur les réseaux sociaux, voici un nouveau concours pour remporter un T-shirt de votre choix. Ce concours est organisé grâce à la boutique Heroes-Store, notre partenaire, c'est pourquoi pour jouer il faut aller sur leur page (qui se trouve ici) et liker, plus ajouter un commentaire à n'importe quelle publication. Ensuite vous allez chez nous (la page FB, lien direct du concours ici) et vous rajoutez "c'est fait" en commentaire. Allez, ce n'est pas compliqué, et on ne vous oblige pas à partager, comme c'est trop souvent l'habitude sur le net ces temps-ci. Bonne chance! (trois T-shirts à gagner en tout, jusqu'au 3 juin)



Commentaires