THE ART OF LUCA MARESCA (FREE COMIC-BOOK DAY LE 7 MAI A NICE CHEZ ALFA BD)

Comme vous l'avez probablement déjà compris, nous vous donnons rendez-vous le 7 mai chez Alfa Bd, à Nice, à l'occasion du Free-Comic-Book-Day. Au menu des comics gratuits, une journée d'animations, et quatre artistes invités, qui uniront talent et bonne humeur pour vous accueillir tout le samedi. Ce dimanche nous nous arrêtons sur le profil de Luca Maresca, dessinateur italien né en 1983 à Salerne, dans le sud de l'Italie, pas très loin de Naples. Diplômé en graphisme et photographie publicitaires, Luca a commencé par illustrer des livres et des suppléments au quotidien italien "Il Mattino". Il est resté trois ans à la faculté du patrimoine culturel, avant de se dédier à la peinture et d'étudier aux Beaux-Arts de Naples. Sans oublier de percer dans le monde de la musique, comme son frère. En 2008 le voici chez Eura/Aura pour la série John Doe, dont il signe le numéro 69, puis les 3 et 6 de la nouvelle mouture, après le relaunch. Après Dibbuk, une Bd très splatter, Luca arrive chez Bonelli (la plus grande maison d'édition italienne de Bd populaire) pour dessiner Orphelins (publié en Vf chez Glénat Comics), avec le cinquième numéro. Puis il met son talent au service de Orphelins:Ringo (la seconde saison), ou Dylan Dog. 
Son style réaliste, et d'une souplesse remarquable dans le trait, en font un dessinateur capable de produire des formes harmonieuses et pleines, d'une plasticité évidente et dynamique. Pour ma part, je le place quelque par entre Asrar, Dodson, ou Paul Renaud.
Voici pour le plaisir des yeux quelques travaux signés Luca Maresca:


Deux planches extraites de Orphelins:Ringo #2









A lire aussi : 




Commentaires