TITANS REBIRTH : RETROUVAILLES COLLECTIVES CHEZ LES TITANS

Les Titans ne sont pas seulement des coéquipiers qui s'entraident pour affronter la menace de super-vilains pittoresques... cette équipe est différente car elle est basée avant tout sur un fort concept comme l'amitié. Ce sont en réalité de jeunes héros qui ont grandi dans l'ombre de figures iconiques et ont trouvé un nouvel équilibre dans cette formation d'adolescents en devenir, où les drames et les peines trouvent une belle consolation, dans des rapports humains exceptionnels et sincères. Mais l'un d'entre eux avait disparu de l'équation : Wally West. Les lecteurs de Titans Hunt l'avaient bien compris qu'il manquait quelque chose, et ici dans ce numéro Rebirth qui fait office d'introduction à tout ce qui va suivre, nous entrons dans le vif du sujet. Wally est bien de retour dans l'univers DC Comics, et peu à peu ses anciens amis vont retrouver leurs souvenirs, et pouvoir accueillir celui que tout le monde avait oublié. Ce qui fait alors de cette série une parution capitale pour le lecteur désireux de bien comprendre ce qu'est Rebirth. Les retrouvailles entre Wally et ses amis sont moins fortes et poignantes que celles avec Barry Allen. Ici un par un les héros récupèrent la mémoire et chacun évoque un souvenir, une scène du passé qui le rattache au revenant. C'est tant mieux d'ailleurs car la première réaction de Dick Grayson et des autres Titans est de frapper, sans chercher à comprendre qui est le nouveau venu. Tout cela se lit vite et peut paraître un brin schématique, il y a un très fort potentiel dans ce titre, mais c'est pour l'instant l'action est emballée de manière hâtive. On a vu Dan Abnett plus soigné dans la manière de développer une intrigue. Au dessin Brett Booth a déjà derrière lui quelques casseroles et une belle horde de détracteurs. Il distille de la force, de la puissance, du mouvement, mais pour ce qui est de la précision et des expressions de ses personnages, il y a encore beaucoup à faire. Bref Titans Rebirth est plein de bonne volonté et place en avant un instant capital pour la suite, mais péche pour ce qui est de la caractérisation et de l'émotion. Mais je le répète la série semble être une des plus importantes pour tout l'architecture future de Rebirth, et avec les nombreuses années disparues de la vie commune de la formation, nous aurons probablement droit à un premier arc narratif truffé de clins d'oeil au passé et une grosse envie de rattraper le temps perdu. Sur ce nous en avons fini avec nos allusions répétées au retour de Wally West. Bonne lecture à tous, et cap sur d'autres aventures. 


A lire aussi : 



Commentaires