LES 10 ARMURES LES PLUS ETRANGES DE TONY STARK / IRON MAN

Depuis le temps qu'il fabrique des armes et perfectionne ses armures, Tony Stark nous a habitué à un peu tout. De la grossière armure des débuts, en passant par des trouvailles dignes de la science-fiction la plus débridée, le site cbr.com a eu la très bonne idée de compiler le top ten de ces versions les plus insolites, absurdes, décalées. Nous vous proposons donc ce mardi une petite adaptation de ce classement, avec du Iron Man sous tous les écrous. Pardon, sous toutes les coutures.








L'armure asgardienne, durant Fear Itself. En utilisant le matériau propre à Asgard et aux Ases (l'Uru), Tony Stark fabrique une armure à la croisée des chemins entre Tron et la mythologie nordique. Notre avis : Du sado-maso technologique, dommage que Fear Itself soit si décevant.



Dans Iron Man #318, Len Kaminski invente l'armure artique. Ceci juste avant le début du crossover The Crossing, pour justifier le fait que Tony s'est isolé dans un repère perdu, au coeur du grand froid. Elle est bleue et blanche, et personne ne sait à quoi elle aurait bien pu servir... Notre avis : Tony s'amuse, rien de plus.


Dans Iron Man V3 #71 nous découvrons une armure faite de différentes pièces assemblées par adhésion electromagnétique, et qui se séparent pour devenir des petites armes. Robin Laws a ainsi une bonne idée mais honnêtement, elle ne fera pas trop long feu. Notre avis : Moderne, militaire, mais trop loin du concept d'origine.


La fameuse armure employée durant The Crossing. Tony est devenu un traître, et son armure possède des répulseurs géants, on dirait des pinces de crabe. Le but est de montrer que le héros va s'en servir, et pas à bon escient. Oh le vilain. Notre avis : On dirait Iron Boxeur


Pour combattre le Tony traître de The Crossing, il a fallu ramener du passé une version adolescente, non contaminée par l'influence de Kang. Celle-ci utilise une armure bizarre, qui semble avoir des cornes. Pas du plus bel effet... Notre avis : Erreur de jeunesse


Le jeune Tony Stark se rend vite compte que son armure n'est pas des plus belles et des plus efficaces... voici donc venir une nouvelle version de celle qui possède le répulseur géant, en pince de crabe, dessinée par un jeune Jim Cheung, qui allait faire beaucoup de route. Notre avis : comme un air de déjà-vu.



En 2001 Frank Tieri propose une nouvelle armure intitulée SKIN. Elle possède une interface kinetique composée de nanofluides... de toutes les explications scientifiques de l'histoire d'Iron Man, c'est bien celle que je n'ai jamais véritablement compris! Notre avis : une histoire réservée à ceux qui sont ingénieurs bac + 10



Plongeons dans le futur qui pour nous est désormais un présent prochain : Iron Man 2020 est en fait Arno Stark, un lointain cousin éloigné dans la famille. Son armure est agressive, avec des roues dentées sur les épaules, et un casque qui fait peur! On dira ce qu'on veut mais le look est d'enfer. Notre avis : j'ai toujours adoré terrible cette armure!



L'armure des origines, toute jaune, faite de matériaux recyclés. C'est Iron Man en fer blanc. Cela fait aujourd'hui sourire, mais c'est de là qu'est partie la légende, comme quoi on peut faire beaucoup avec pas grand-chose sous la main. Notre avis : Autonomie très limitée, à utiliser quand il ne reste plus rien.



Dans les années 70, voici que Iron Man se retrouve affublé d'un nez! Le but était de le rendre plus expressif, de manière à faire peur aux criminels. Le problème c'est que cela a déclenché aussi l'hilarité chez les fans. L'armure avec un nez, l'invention la plus stupide de Tony Stark. Notre avis : est-il utile de le préciser?


A lire aussi : 


Rejoignez la communauté sur Facebook!



Commentaires