INVINCIBLE IRON MAN #1 : RIRI WILLIAMS EST IRONHEART

Elle a quinze ans, et c'est elle qui va se glisser dans l'armure d'Iron Man, pour remplacer Tony Stark. La nouvelle a déjà fait le tour d'internet depuis quelques semaines, mais désormais vous pouvez lire en VO le numéro 1 de la nouvelle mouture de Invincible Iron Man. Riri Williams est jeune mais elle n'est pas pour autant la première venue; d'ailleurs dès l'enfance elle avait été diagnostiqué comme une super génie. Les parents avaient été un peu effrayé par cet avis médical, et par peur de voir la gamine se replier sur elle-même, et abandonner les interactions sociales, ils ont toujours essayé en permanence de lui insuffler des idées positives, et de lui faire prendre conscience de la beauté des choses. Un comportement un peu irritant, dont a bien conscience Riri, qui en grandissant a su se trouver une très bonne amie, et mettre à profit ses talents. Pour elle la vie c'est inventer des choses et avoir toujours trois coups d'avance sur les autres. Marvel semble vouloir plonger dans ses racines, pour présenter ses nouveaux personnages : elle aussi va connaître un drame fondateur, avant d'avoir le privilège de prendre la place de Tony Stark dans l'armure. Ce premier numéro nous présente tout de suite ce que l'adolescente est capable de faire en action, elle est aux prises face à Animax, et les mutants monstrueux que la vilaine génère à partir de son ADN. Ensuite tout nous est expliqué clairement : comment elle et Stark sont entrés en contact, et pour quelles raisons. Brian Bendis a le mérite de crédibiliser une histoire qui sur le papier était tout sauf crédible! En fait on s'attache assez rapidement à Riri, qui sort grandie de cette vingtaine de pages, même si cela semble difficile à croire à la vue du pitch. Au moins cette présentation est beaucoup moins absurde et opportuniste que prévu, et on sent qu'il y a de quoi travailler sur le personnage, qui porte en soi un potentiel évident.
Le dessin est de l'italien Stefano Caselli, et c'est très efficace, car facilement lisible, dynamique, avec des formes harmonieuse et agréables, toujours soulignées par un contour un peu plus appuyé, qui détache les silhouettes et leur donne corps. Je suis convaincu que tous les haters qui se sont déchaînés sur le web ne changeront guère d'avis, néanmoins ce premier numéro a une grande qualité, celle d'offrir à tous les sceptiques qui souhaitaient tout de même tenter l'aventure en espérant découvrir quelque chose de construit, un produit plus intelligent et mieux réalisé que ce que l'on pouvait craindre. Je ne suis ni totalement emballé ni persuadé du succès sur la distance, mais nous avons au moins de quoi dévorer un arc narratif de qualité, et je suis curieux de découvrir la suite.


A lire aussi : 



Commentaires