LE MEILLEUR DU PREMIER TRIMESTRE 2017 : NOTRE SELECTION

L'année 2017 commence sous les meilleurs auspices, au moins pour ce qui est des comics: jetons un œil au premier trimestre de l'année et au sorties immanquables qui nous attendent entre janvier et fin mars. Nous avons sélectionné pour vous cinq albums à posséder ou lire absolument, selon nous le meilleur ou presque de ce que vous allez trouver en librairie, concernant les comics et les super-héros. Voici donc notre top five du 1er trimestre... que de la qualité je vous le garanti! 


On commence avec le Moon Knight de Jeff Lemire. Celui-ci a un talent incroyable pour écrire des histoires qui mêlent l'intime et l'héritage classique super héroïque; c'est ce qu'il fait une fois encore avec Marc Spector, en l'envoyant directement dans un asile psychiatrique, duquel il tente de s'échapper. Le lecteur se perd dans un récit formidable qui mêle tentative de domination du monde par des puissances occultes, folie pure et dure du personnage principal, et faux-semblants continus, avec les masques qui tombent. Dessiné par Greg Smallwood, il s'agit d'un album purement stupéfiant, aussi bien au niveau de son ambition narrative que graphiquement. Ne le perdez surtout pas, ce serait bien dommage. Disponible le 8 février chez Panini.


Paul Dini a été victime d'une agression brutale une nuit, qui l'a envoyé aux urgences de l'hôpital, et a laissé des séquelles physiques mais aussi et surtout psychologiques. Ce sentiment d'être à la merci de l'inconnu, la peur à vaincre et surmonter pour repartir, tout ceci a donné naissance à un one shot remarquable qui sera publié le 3 février chez Urban Comics. The Dark Knight : une histoire vraie est un récit différent de ce que vous avez déjà pu lire sur Batman. A recommander même à ceux qui ne sont pas habitués à lire des histoires de super-héros.



La Panthère Noire est est de retour : il faut dire que son apparition sur grand écran en 2016 a recueilli un succès certain. La nouvelle série est consacrée à la géopolitique interne du Wakanda, cette union étrange de technologie moderne et de traditions ancestrales. Les us et coutumes qui sont autant de barrières qui étouffent famille royale et peuple. Jamais auparavant un auteur n'avait autant creusé dans la société wakandaise, comme le fait Ta-Nehisi Paul Coates, écrivain et journaliste de formation . Une histoire dont la crédibilité sociale est aussi renforcée par les dessins inspirés de Brian Stelfreeze, plus en forme encore qu'à l'accoutumée. Les fans du personnage devront absolument être au rendez-vous le 8 février, car ce titre est un des plus ambitieux actuellement chez Marvel.



Longtemps réclamée à corps et à cri par les lecteurs, La Wonder Woman de George Perez débarque enfin chez Urban Comics : il s'agit d'un run particulièrement important qui a redéfini le personnage et l'a enraciné plus encore dans une dimension mythologique, avec une vision stupéfiante de ce qu'est la société des Amazones d'autrefois, leur organisation sociale, le rapport aux dieux et déesses de l'antiquité. Pour ne rien gâcher, Georges Perez fait un travail remarquable au dessin, avec un sens du détail et de la mise en scène renversant. Son trait classique et en même temps d'une grâce absolu, a marqué à jamais l'histoire de Wonder Woman, et cette publication en intégral de sa présence sur le titre commence avec un premier tome à sortir le 17 mars, que les amateurs de comics un peu vintage se doivent absolument de récupérer.



Enfin I hate Fairyland. Les amateurs du style cartoony de Skottie Young l'attendaient avec impatience, ils seront exaucés dès le 3 février. La petite Gertrude rêvait, comme bien d'autres fillettes avant elle, de vivre quelque temps au pays des contes de fées. Sauf que cela fait maintenant 27 ans qu'elle y est bloquée, dans le corps de la gamine qu'elle est donc restée. De quoi péter un câble et nourrir des envies sanguinaires, et passer à la moulinette tout ce que le merveilleux, le féérique, peut lui dresser sur sa route. Young arrose au napalm cet univers chatoyant et ingénu, pour en faire une fable pleine de vice et d'hémoglobine, un défouloir irrévérencieux où il peut donner pleine mesure, à la limite de la méchanceté malsaine. Mais c'est aussi drôle, enlevé, furieux, bref il y a de fortes chances que vous accrochiez à ce délire tout personnel. En plus le tome 1 sera proposé à dix euros!

Commentaires