SUPERMAN WONDER WOMAN : COUPLE MYTHIQUE (DC COMICS LE MEILLEUR DES SUPER-HEROS TOME 37 CHEZ EAGLEMOSS)

Un couple à l'honneur chez Eaglemoss. Et pas n'importe lesquel, dans ce volume 37!
Finalement quoi de plus logique que de voir ces deux-là se mettre ensemble? Après tout il s'agit du couple le plus puissant de l'univers DC Comics; d'un côté nous avons Superman, un extraterrestre adopté par notre planète, dont la force est incommensurable et qui est le super-héros par excellence. De l'autre nous avons une amazone guerrière redoutable, descendante directe de la mythologie grecque. Ce couple surpuissant, en apparence complémentaire, a de quoi inquiéter les observateurs les plus pusillanimes (ou lucides); certains en viennent en effet à se demander ce qui pourrait se produire si deux êtres aussi formidables venaient à avoir une descendance, ou tout simplement quelles seraient les conséquences d'une rupture ou de problèmes relationnels entre les deux tourtereaux. Tant de pouvoir concentré entre un homme et une femme attire logiquement la crainte et la méfiance. Les deux amants se posent également des questions toutes personnelles, à savoir si se préoccuper l'un pour l'autre en plein combat ne finit pas par devenir un handicap pénalisant, plutôt que de constituer un atout. Bref la somme des parties est-elle supérieure aux individualités prises à part? La question se pose lorsque Superman et Wonder Woman se retrouvent aux prises avec des fugitifs en provenance de la zone fantôme; c'est tout d'abord la terrible machine de destruction Doomsday qui malmène sérieusement l'Amazone. C'est ensuite le général Zod qui débarque sur terre. Lui aussi est un kryptonien mais ses objectifs et sa moralité sont bien différentes de ceux de Superman et il représente très vite un danger potentiel de très grande envergure pour la Terre. Heureusement depuis qu'il est en couple Superman a donc un renfort de charme et de choc pour faire face aux crises les plus importantes.

La nouveauté, c'est donc que cette fois, Dc assume le couple Superman/Wonder Woman. Parfois ébauché sous forme de flirt anodin, ou présenté dans des réalités alternatives ou futuristes, il est là au centre du nouvel univers sentimental de l'homme d'acier. Exit donc Lois Lane, journaliste qui n'a pas froid aux yeux mais reste bien humaine. Place à une compagne déesse. Et les sentiments sont avoués, franchement. Les mots comptent, et Clark Kent laisse parler son coeur et avoue ce qu'il ressent. Chose toute aussi significative, si Diana peut avoir des doutes par endroits, elle aussi se laisse prendre au jeu et communique sur ce qu'elle ressent. Mais aussi forts et puissants soient-ils, les deux amants ont aussi des limites, qui peuvent par ailleurs être exacerbées par l'intervention sournoise de créatures divines (comme Apollon) qui viennent en aide à leurs ennemis. Du coup, si vous voulez voir Superman poussé dans ses derniers retranchements, terrassé et capable de renverser la vapeur en prenant des risques incroyables, plaçant dans la balance sa propre survie et celle de Wonder Woman, voilà un album qui devrait vous satisfaire. Le général Zod et sa compagne sont des créatures elles aussi presque invincibles, et avec Doomsday qui rôde dans l'ombre et attend pour se déchaîner, on en plaindrait presque Superman, que Charles Soule humanise tout en soulignant ses extraordinaires facultés. Le dessin est signé Tony Daniel, un de ces artistes appréciés ou détestés, selon que le style réaliste et plastiquement dynamique vous intéresse ou pas. Pas de prétention arty ici, mais des planches iconiques, voire (pas toujours mais cela arrive) somptueuses, certes nimbées d'une froideur esthétisante, mais qui sont d'un assez bel effet. On le préfère sur les splah-pages ou les cases de grande envergure, beaucoup moins quand il s'agit de fignoler les vignettes secondaires. En tous les cas, voilà une romance qui sort l'artillerie lourde, et a un sens quand on réalise à quel point ces deux héros sont finalement au dessus du commun des mortels, avec de telles facultés, et un tel potentiel salvateur ou destructeur. 


A lire aussi : 







Commentaires