FEAR ITSELF 7.3 : Tony Stark et son ami Odin ...

Troisième et dernier appendice à Fear Itself avec les conséquences du grand event Marvel chez Iron Man. Tony Stark a grandement contribué à faire vaincre son camp, contre le Serpent, mais il a du aussi composer avec ses propres démons, comme retoucher à la bouteille. Alors que les ruines fumantes du désastre commencent à peine à refroidir, le play-boy de ces dames en veut à Odin, pour ne pas avoir choisi d'intervenir plus rapidement et décisivement en faveur des héros. Plus particulièrement, c'est le désastre survenu à Paris qui le répugne : La Gargouille Grise, sous l'emprise du pouvoir d'un des marteaux enchantés ayant fait de lui un Mighty, a littéralement pétrifié une partie de la ville, semant mort et destruction au pied de la tour Eiffel. Mais est-ce bien surprenant? Stark voit les choses comme un terrien, à court terme, tandis qu'un dieu nordique, forcément, a plus de recul, et doit composer avec les forces infinies du cosmos, et n'a pas que ça à faire que se coltiner les drames personnels d'une poignée de parisiens, qui ne croient même pas en lui. La Gargouille, de son coté, n'a pas le temps de s'amuser ou de regretter son geste. Prisonnier dans les labos d'Iron Man, il ne lui reste plus qu'à implorer pitié comme un chiot apeuré. Voilà, le rideau tombe aussi pour le vengeur en armure, avec ce dernier épisode 7.3 qui se laisse lire agréablement, et permet de comprendre, si besoin en était, que Tony a gagné, d'une certaine manière, le respect d'Odin, et qu'il est maintenant capable d'avoir une conversation sérieuse avec un Dieu. Le tout est signé Fraction et Larroca, et je reprocherai juste à ce dernier le visage sans expression et mal défini de Stark. Un bon dessinateur, je le concède, mais que je ne porte pas spécialement dans mon coeur. Fear Itself, c'est fini, on va pouvoir passer à autre chose ! (Encore que, sur ce site, on y reviendra probablement dans pas longtemps...)


Commentaires

VOUS AIMEZ UNIVERSCOMICS

VOUS AIMEZ UNIVERSCOMICS
Un petit geste pour nous soutenir

CES JOURS DERNIERS ...

Plus d'éléments