UNCANNY X-MEN TOME 1

Voilà, Avengers Vs X-Men a rendu son verdict, la menace du Phénix semble éloignée pour un certain temps, et Charles Xavier a été froidement assassiné par son élève préféré, Scott Summers, sous l'emprise de l'entité cosmique. Du coup, place à Marvel Now! autrement dit une nouvelle ère pour les comics Marvel, et à un nouveau départ pour nos héros à super pouvoirs. Scott Summers justement est toujours à la tête des X-Men, mais ce qui reste de "ses" X-Men est bien différent de ce à quoi nous sommes habitués. Il en reste quoi, alors? Un groupe de terroristes, ou de révolutionnaires? Des alliés fidèles et aussi motivés que leur leader (Magik, Emma Frost, Magneto, de jeunes pousses fraîchement recrutés, comme un guérisseur ou une mutante capable de créer des bulles d'espace-temps) mais aussi un traître, qui n'hésite pas à contacter Maria Hill, pour livrer certains petits secrets qui devraient permettre de mettre Cyclope hors d'état de nuire, assez rapidement. Pour l'identité du mouchard, vous êtes priés d'aller faire un tour en librairie, ou de relire vos revues kiosque dans lesquelles ces épisodes sont parus la première fois. Dès les premières pages, c'est efficace, rythmé, basé sur la confession de cette "balance", et met en scène une autres des interventions des X-Men survivants, pour délivrer un nouveau mutant de la vindicte populaire, après qu'il aie eu bien du mal à maîtriser la première apparition de ses pouvoirs. Le tout dans la grande tradition des interventions de Xavier autrefois, comme lorsqu'il s'en allait sauver Nightcrawler des fourches de villageois en colère, à la bonne vieille époque de Chris Claremont.

Scott Summers enrôle les siens, au fur et à mesure qu'ils découvrent leurs dons naissant. Nous revenons là en arrière, à ce qui faisait la base même du travail de son mentor, notamment lorsqu'il recruta les Nouveaux X-Men, avant de les jeter dans la mêlée, sur l'île de Krakoa. C'est le contexte qui a fort changé, entre paranoia et révolte civile. L'homme de la rue, curieusement, a aussi peur des X-Men qu'il a envie de soutenir Cyclope dans sa rébellion contre l'autorité établie. Et entre héros ce n'est pas mieux. Quand la bande à Summers se rend en Australie pour sa campagne de recrutement, c'est face aux Avengers qu'ils se retrouvent nez à nez, et les dissensions récentes sont toujours bien fraîches, et le feu couve facilement sous la cendre. Un constat qui peut aussi s'appliquer à la vie privée des mutants en cavale, avec une Emma Frost dont les pouvoirs battent de l'aile (elle n'est pas la seule, Scott est affecté lui aussi) à l'image de son couple à l'agonie. Brian Bendis applique son style caractéristique, ses dialogues incisifs et associe l'intime et l'héroïsme pour donner une nouvelle impulsion à une série légendaire, qui s'inspire de ses grandes heures pour prendre un départ inédit et inattendu. C'est Chris Bachalo qui le dessine, en grande forme. A condition bien sur que vous ne soyez pas allergique à son style si particulier, à sa découpe des planches hiératique, sur fond blanc. Il faudra aussi passer outre  les costumes de Summers et des siens, qui ne sont pas toujours du meilleur goût. Scott est affublé d'un uniforme très très moche, et son nouveau casque/cagoule est proprement effrayant. Mais cela ne saurait gâcher le plaisir évident de lire ce Uncanny X-Men, qui pour le coup change vraiment la donne et renouvelle vite et bien le cast des personnages X pour l'ère Marvel Now!


A lire aussi : 

Commentaires

VOUS AIMEZ UNIVERSCOMICS

VOUS AIMEZ UNIVERSCOMICS
Un petit geste pour nous soutenir

CES JOURS DERNIERS ...

Plus d'éléments